Le 5th Tactical Fighter Group



F-8 Crusader Le 5th Tactical Fighter Group dans lequel fut intégré les F-8H Crusader, était installé sur la base aérienne de Basa dans le nord de l'archipel des Phillipines.

La naissance de ce groupe de chasse débuta à la libération de l'ile par les troupes américaines qui créèrent une base aérienne sur le terrain de Floridablanca.
Du 22 Août au 9 Septembre 1947, les troupes américaines effectuèrent d'important travaux d'aménagement sur ce terrain afin de le transformer en base pour des squadrons de chasse.
Le 20 Avril 1948, la base fut confiée à la gestion de l'armée de l'air des Philippines qui la baptisa "Basa Air Base" en souvenir d'un pilote philippin qui avait perdu la vie en combattant les forces d'invasion japonaises.

Le 24 Octobre 1947, les 6th et 7th Fighter Squadrons de la force aérienne nationale avaient été créé et furent équipés de P-51D Mustang.
Ces unités furent rapidement fusionnées pour devenir le 5th Tactical Fighter Group.
Le 5th FG était alors ésquipés avec des P-51D, T-6, C-47 et L-5.

Le 1er Août 1951, un troisième squadron, le 8th Fighter Squadron, fut créé et intégré au sein du 5th FG.
Pendant quelques temps, le groupe disposa d'une unité d'école de chasse, avant que cette dernière ne soit transféré sur la base de Fernando.

En 1957, le 5th FG laissa ses P-51 pour recevoir ses premiers chasseurs à réaction, des T-33 et des F-86 Sabre.

F-8 Crusader Aprèss avoir reçu quelques temps auparavant des F-5 Freedom-Fighter en remplacement de ses F-86, le 5th FG reçu en 1978 vingt-cinq F-8H Crusader au titre du Foreign Military Sales (programme d'aide militaire des USA).
Quelques mois après avoir mis en service leurs F-8H, les responsables du 5th Fighter Group et le commandement de l'Armée de l'Air se rendirent vite compte que les Crusader nécessitaient un budget bien au dessus de leurs moyens.
Pour ne rien arranger, le gouvernement Marcos qui devait faire face à une grave crise (qui allait aboutir au renversement du dictateur), réduisit les budgets de la défense.
Au début de 1988, l'ensemble des F-8H furent interdit de vol pour raisons budgétaires, avant d'être rayé des effectifs opérationnels à la fin de la même année.
Les F-8H du 5th FG furent alors stockés sur la base de Basa.
Le 7th Squadron qui les mettait en oeuvre fut dissous dans le même temps.

Le 5th FG continua à évoluer sur F-5 Freedom-Figther.
Après le coup d'état de Décembre 1991 et les combats qui eurent lieu, le groupe ne pouvait mettre en ligne que quelques F-5.

L'éruption du Mont Pinatubo de Juin à Septembre 1991 endommagea sérieusement la base de Basa.
Une grande partie des installations furent détruites et durent être reconstruite.
Les F-8H qui avait été stockés sur la base furent tous déclarés irréparable, trois d'entre-eux furent donnés pour servir de Gate-Guard, le reste du parc étant feraillé.
Bien que retiré du service depuis 1988, cet évènement sismique marqua la fin définitive de la carrière des F-8 Crusader Philippin.
Il ne restait alors en service dans le monde que les F-8E(fn) de l'Aéronavale française.

Le 5th Fighter Group continua d'évoluer sur F-5 Freedom Fighter avant de recevoir en 1994 des biplaces d'entrainement S-211.
Depuis le retrait des F-5 en 2005, le groupe de chasse continue à mettre en oeuvre aujourd'hui les S-211.

F-8H Crusader

PhAF F-8H 316-48628, © Gaetan Marie

Profiles with the courtesy of Gaetan Marie, available here or on his book here

Plan du site | Crédits | Contact | © Aéronavale & Porte-avions 2012-2018, tous droits réservés

Ayez pitié de votre PC, choisissez un navigateur libre et sécurisé   a&eacuteronavale & porte-avions.com