Cible remorquée DELMAR


Afin d'assurer l'entrainement des pilotes de chasse au tir de missiles infra-rouge, l'Aéronavale acquit un certain nombre de cibles aériennes remorquées, denommées DELMAR.

Ce système était composé de deux éléments:
-Un treuil doté d'un cable ayant une capacité de déploiement de 11 000 mètres.
-Une cible qui était déployée depuis un réceptacle cylindrique à l'aide du cable.

Lors de l'entrée en service des F-8E, l'Aéronavale décida de mettre en oeuvre la cible DELMAR avec cet appareil.
Le treuil était placé sur le point d'emport missile situé sur le flanc gauche du F-8E.
La cible était quand à elle mise en place sur le point d'emport de charge sous voilure, que les F-8 du Marines-Corps utilisait pour l'emport d'armes air-sol.
Le décalage d'axe entre le réceptacle de la cible et son treuil était compensé par la mise en place d'une poulie-renvoi d'angle fixée sur l'intrados de la voilure gauche.

Une fois équipé, le Crusader partait en vol, le pilote déployait la cible lorsqu'il se trouvait dans le polygone de tir à l'aide d'un boitier de commande qui était mis en place dans le cockpit.
A la fin de l'exercice, le pilote commandait le rembobinage du cable afin de ramener la cible dans son réceptacle sous la voilure.
Le déploiement et le retour de la cible étaient assurés par le treuil qui disposait d'une hélice à pas variable dont le sens de rotation était inversée lors de la commande de rentrée de la cible.

La mise en oeuvre de la cible DELMAR demandait un entrainement particulier et le nombre de pilotes qualifiés était peu nombreux, le vol n'était pas des plus interressant non plus... Il semble inutile de dire que les pilotes-DELMAR appréciaient peu cet exercice.

Afin de mettre une plus grande distance entre le F-8 remorqueur et sa cible, l'Aéronavale mis en place un cable disposant de 600 mètres de plus.
Pour permettre de loger cette longueur supplémentaire dans le treuil, le cable était de section décroissante.
Comme souvent, la théorie était fort simple, mais la mise en en service se révéla nettement moins heureuse.
Les incidents de rembobinage du cable n'allèrent qu'en augmentant. Il n'était pas rare qu'à un retour de mission, le treuil due être déposé afin de dérouler en atelier la totalité du cable, afin de rembobiner correctement ce dernier.
Il arriva même que le cable s'enroule autour de la gouverne de profondeur gauche, en effet lors de son déploiement, la cible passait juste au dessus de cette dernière.

La complexité de mise en oeuvre du système sur le F-8E, la formation spécifique des pilotes à cet exercice, et les risques d'incidents en vol lors du déploiement et du retour de la cible firent que l'Aéronavale abandonna l'utilisation de la cible DELMAR par les Crusader en 1988.

F-8 Crusader

Plan du site | Crédits | Contact | © Aéronavale & Porte-avions 2012-2017, tous droits réservés

Ayez pitié de votre PC, choisissez un navigateur libre et sécurisé   a&eacuteronavale & porte-avions.com