Harold "Hal" L. Marr

Marr


Service actif : 1948-1974
Guerre : Guerre du Vietnam
Victoires aériennes homologuées : 1
Appartenance : VF-211
Avions : F-8E Crusader
Grade le plus élevé : Captain


Le 12 Juin 1966, un strike composé de quatre F-8 Crusader (deux F-8C, deux F-8E) et d'un A-4E Skyhawk met le cap sur un objectif situé à 30 nautiques à l'Est-Nord-Est de Hanoi.
Arrivé au dessus de la vallée de Do Bien, le A-4 met cap au Sud-Ouest à basse altitude et file vers l'objectif.
Pendant ce temps, les quatre Crusader restent à 5 000 pieds et débutent leur patrouille de couverture aérienne pour protéger le A-4, leur ellipse se place entre l'objectif et la base aérienne Nord Vietnamienne de Kep.

La patrouille de quatre F-8 s'articule en 2x2, le groupe leader est celui du VF-211 (F-8E) composé du Captain Harold "Hal" L. Marr et de son ailier le Lieutenant Vampatella, le second groupe est du VF-24 (F-8C).

Alors que la patrouille vient de débuter, Vampatella annonce à son leader qu'il a repéré un groupe de quatre MiG qui viennent vers eux dans leurs sept heures.
Le Captain Marr fait effectuer un virage à son groupe pour couper la route aux MiG.
Marr établi le contact visuel avec les MiG, qui sont au nombre de quatre en patrouille de 2x2, il reconnait rapidement le type d'appareil, des MiG-17.

Pour prendre l'avantage sur les appareils Nord-Vietnamien, Marr effectue une manoeuvre en yo-yo afin de pouvoir déclencher le tir d'un de ses deux missiles Sidwinder.
A sa grande surprise, les quatre MiG s'engagent dans un double virage gauche à 360°.
Marr continue ses manoeuvres en yo-yo et, tente d'accrocher un des MiG avec ses AIM-9D, mais l'angle de détection de 45° des auto-directeur infrarouge de missiles ne lui donne pas une excellente solution de tir, cependant le signal d'accrochage missile retenti.
Hal Marr tire son premier Sidewinder, mais celui-ci mal verrouillé, manque sa cible.
Marr, sélectionne le tir canon sur son panneau armement et tente des tirs en déflexion sur le MiG-17, mais ses rafales ne font qu'encadrer l'appareil Nord-Vietnamien, sans jamais le toucher.
Alors que le combat est fortement engagé entre les quatre F-8 et les quatre MiG, ces derniers cassent leur formation en deux.
Deux MiG-17 sortent du secteur d'engagement. Immédiatement, Marr donne l'ordre au deux F-8C du VF-24 d'engager ces deux MiG, son ailier et lui continuant à engager les deux MiG-17 resté au contact.

A force d'acharnement, les manoeuvres en yo-yo de Marr sont payante, le signal de verrouillage de son second AIM-9D retenti dans ses écouteurs.
Fox-two ! Kill ! Le dernier Sidewinder n'a pas manqué sa cible, il a explosé à proximité de l'empennage du MiG-17, faisant voler en éclat celui-ci qui se crashe dans la rivière au Nord-Est de Luc Namh.

Marr n'a plus de missile, mais il est hors de question pour lui de laisser filer le second MiG.
Il réussi à se placer dans ses six heures.
Il tire, les obus impactent sur le MiG, dont des morceaux de voilure volent en éclat.
Plus rien !!
Marr comprend immédiatement, il n'a plus de munitions.
Ces premières passes canon lui ont fait perdre de précieuses cartouche de 20 mm.
Le MiG-17 devant lui est toujours en état de vol et lui, n'a plus rien pour attaquer... ni se défendre d'ailleurs.
Marr se rend alors compte qu'il est seul, heureusement pour lui, le MiG-17 ne demande pas son reste et rompt le combat.

Ne demandant pas mieux, Marr met le cap sur le CV-19 USS Hancock.
Les trois autres F-8 sont déjà sur le chemin du retour, son ailier et les deux F-8 du VF-24 avaient du rompre l'engagement, ils n'avaient presque plus de kérosène.

Marr resserre sur son ailier à l'approche du porte-avions, juste le temps pour lui de faire un passage bas et un tonneau de victoire le long du porte-avions.


Sources: Crusader, the last gunfigther, Rear Admiral (USN retired) Paul Gillcrist

Retour à la page MiG-killer


Plan du site | Crédits | Contact | © Aéronavale & Porte-avions 2012-2018, tous droits réservés

Ayez pitié de votre PC, choisissez un navigateur libre et sécurisé   a&eacuteronavale & porte-avions.com